Cimaises JoDaFa - Evreux

2 mars - 4 avril 2009

 

RETOUR
EXPOSexpositions.html

Sorties de terrier



Doucement, on avance

et les herbes hautes reprennent leur place,

dissimulant la nôtre sans effort,

comme naturellement.


(neige)

Matin qui serre la tête,

avec brusquerie,

chagrin heureux ou bonheur triste ?

Sans savoir où est la juste place

de ce ciel lourd

dont l’horizon s’approche.


(rayon vert)

Vers le quarante quatrième coucher de soleil

sur l’astéroïde B 612


(vieux château)

Parfois, en hiver,

souvenir illusoire

d’un automne

en moments ensoleillés.


(un autre)

Certain matins,

une herbe si tendre

que déjà, sous la dent,

on la sent éclater

pour, dans le cou,

s’écouler.


(herbe un peu nette)

Des matins au ras

de l’herbe.

Des matins

où l’on ne voit

que le ciel.



RETOUR
EXPOSexpositions.html